.

.

lundi 27 mars 2017

Revoir Paris

Un nouvel ouvrage vient d'arriver dans la bibliothèque de Paris-Bise-Art.
C'est par là: Clic !


Rencontre avec Jean Serolle

Ça commence par un petit cochon dont le sourire m'attire alors que j'étais en train d'attacher mon fougueux destrier...
Je m'approche pour le photographier quand soudain un homme sort et pose à terre un panneau "atelier Jean Serolle".



L'entrée est libre, profitons-en !
Une seule petite grande pièce aussi bien rangée qu'un atelier d'artiste, c'est normal, c'en est un !


Ne trouvez-vous pas qu'il y a du Jackson Pollock chez cet homme ? (tableau à droite)


Justement, cet homme, le voici ! Il a tenu à vous saluer, je vous présente Jean Serolle:



Une belle rencontre... Ça, c'est Paris !




67 rue Broca, Paris V°.

Graffiti rue de Lisbonne

On sait ici combien je déteste les graffiti d'aujourd'hui lorsqu'ils consistent pour des presqu'humains à gribouiller partout, un peu à la manière des animaux qui marquent leur territoire en pissant dans les coins.

Il en va tout autrement pour ces gamins de l'occupation déjà résistants qui traçaient des croix de Lorraine sur les murs au nez et à la barbe des nazis. Savaient-ils qu'ils risquaient leur vie ?

Nous sommes rue de Lisbonne, derrière l'église Saint-Augustin, où un poste de Police occupe le rez-de-chaussée de la mairie.


Regardez bien à gauche de la porte, vous la voyez cette croix de Lorraine ?



Et ici, près du panneau d'affichage (celui de droite), regardez celle-ci tracée à la va-vite, et une autre, plus petite:




Regardez ce document et écoutez Jean Rispal parler des graffiti : Clic !

Merci à Wei Wang qui m'a signalé ce souvenir.

1 rue de Lisbonne, Paris VIII°.

vendredi 24 mars 2017

Youpi !

Voulez-vous que je vous dise ? L'informatique, c'est épuisant !


Rue Broca

La rue Broca, anciennement rue de Lourcine, doit sa sinuosité à la Bièvre qu'elle longeait jadis.
En dépit de plusieurs immeubles bétonneux et cubiques, il subsiste quelques vieilles maisons du côté des numéros pairs. 



Regardez le numéro 28; une solide grille protège un petit passage, mais elle s'ouvre aux jours et heures ouvrables:


Entrons sans faire de bruit...



Rien de spectaculaire certes, mais une certaine qualité de silence






Paris ? C'est tout au bout là-bas !


28 rue Broca, Paris V°.