Membres

Res publica


Chacune de ces photographies représente un objet, un lieu ou un site accessible ou visible gratuitement et sans bris de clôture.

...

Dans certains cas exceptionnels et/ou méconnus, les visites payantes seront clairement mentionnées.

...

Je ne m'interdis pas de passer le périphérique pourvu que ça en vaille la peine.

.

.

Patrimoine parisien en danger !

lundi 1 septembre 2014

Jeu de l'été (9b)

Et n'oubliez pas le jeu de l'été qui n'est pas trouvé ! ( Il va bien m'emmener jusqu'à Noël, ce jeu de l'été ! )
Tout est là : Clic !


Ancienne boucherie rue de Turenne

Un coup d’œil à ce porche surmonté de trois têtes de vaches pourrait nous faire penser à la présence ancienne d'une vacherie; il n'en est rien !




Cette carte postale du début du XX° siècle nous montre une boucherie qui occupait alors la totalité de la façade.
On notera que le balcon courait sur tout l'immeuble.
Si je compte bien, des six têtes de vaches initiales, seules trois subsistent... Où sont les trois autres ?


67 rue de Turenne, Paris III°.

vendredi 29 août 2014

"Pas touche à la Commission du vieux Paris" - La pétition

Que ce soit sur leur site ou sur leur blog, sur Twitter ou sur Facebook, les amoureux de Paris se mobilisent.
Ci-dessous quelques exemples glanés sur le net. Si vous en connaissez d'autres, merci de me les signaler, et pardon à ceux que j'ai oubliés


Et vous, avez-vous signé ?
Clic ! <

jeudi 28 août 2014

Jeu de l'été (9a)

Voici plus de détails sur notre neuvième énigme.
Il est adossé à un des piliers soutenant la station Dupleix de la ligne 6 du métro: 


Nous nous trouvons face au n° 69 boulevard de Grenelle.


De profil :


L'ornementation en forme de couronne crénelée était au début du XX° siècle le signe d'appartenance à la ville de Paris (qui construisait les accès du métro).
La marque Rivière est le nom du fabricant aujourd'hui disparu.
A noter le long du trottoir, de vieux rails de tramway qui réapparaissent sous le goudron mal entretenu, ce qui me fait penser à une signalisation lumineuse pour les tramways. Mais je ne dispose d'aucun élément pour étayer cette hypothèse.


Et ça fait deux ans que je m'épuise les neurones à essayer de trouver !
Merci de votre aide.  

mercredi 27 août 2014

Jeu de l'été (9)

La dernière énigme de notre jeu de l'été est particulière... car je ne connais pas la réponse !
Je peux dire où se trouve ce bidule puisque j'ai pris la photo ( bah oui, tout de même ! ), mais j'ignore quelle était sa fonction.
Je compte sur vous !


mardi 26 août 2014

Jeu de l'été (8)

En dépit d'un temps capricieux, l'été n'est pas terminé !
Je vous propose ce charmant animal :


et je vous demande à quel endroit je l'ai surpris.

Bonne chance à tous !

Addendum vespéral
Il n'a pas duré longtemps, mon goret !
C'est JRB qui a trouvé ; il m'a probablement suivi ce matin lorsque je suis allé visiter l'appartement de la duchesse  ( prochainement sur cet écran ), à l'hôtel de Sully.

---> Allez voir le blog de JRB ---> Clic ! C'est un vrai blog parisien !

lundi 25 août 2014

La colonne Dronne

Il y a 70 ans, la deuxième division du général Leclerc, la célèbre 2ème DB, libérait Paris.
Traversant la banlieue sud par plusieurs itinéraires et accroché par les allemands, le général Leclerc ordonne au capitaine Dronne et à ses hommes ( 3 sections = 150 hommes ) de "foncer" vers l'Hôtel-de-ville.
C'est un habitant d'Antony, Georges Chevallier, qui guidera le petit convoi à travers l'Haÿ-les-roses, Cachan et Arceuil jusqu'à la Porte d'Italie. Puis le relais sera pris par un arménien de Paris, Dikran Lorenian , qui guidera avec son triporteur la colonne par les rues du treizième de façon à éviter les barrages ennemis.
La colonne Dronne était essentiellement composée de républicains espagnols réfugiés dans les territoires français d'Afrique du nord où ils avaient rejoint l'armée française. A chaque étape, un plaque nous le rappelle.


Au départ de la porte d'Italie, le convoi s'engage sur l'avenue d'Italie, tourne à droite rue de Tolbiac, tourne à gauche rue Nationale, puis ce sera le boulevard Vincent Auriol avant de traverser la Seine.
Cinq plaques discrètes marquent encore aujourd'hui la progression de ces premiers libérateurs.
Première étape: Place Nationale ( XIII° ). Il faut bien chercher au centre de la place, au milieu de la verdure, pour voir la plaque:




Deuxième étape Place Pinel ( XIII° ). La plaque est très visible à l'entrée du square Gustave Mesureur.



Troisième étape sur le quai Henri IV, la plaque est assez basse, sur le parapet.



Etape numéro quatre : quai de l'Hôtel-de-ville où la plaque est apposée en hauteur sur le mur d'une annexe de l'Hôtel-de-ville, près de la rue de Brosse.



La dernière plaque est apposée sur une autre annexe de l'Hôtel-de-ville, face à celui-ci, au numéro 9 de la place du même nom.



En prime cette petite vidéo:




vendredi 22 août 2014

Château de Maisons (8)

Hors Paris

Nous avons dit que le château de Maisons était tellement symbolique de l'élégance française qu'il inspira d'autres architectes.
Regardez cette première photographie, c'est le "vrai" château de Maisons:


Et bien si vous vous promenez à quelques kilomètres de Pékin ( ou Beijing ), vous pourrez admirer le château "Zhang Laffitte", construit par un homme d'affaire chinois pour en faire un hôtel de luxe:



Et maintenant, cerise sur le McDo, regardez le château de Franconville à Saint-Martin-du-Tertre ( Val d'Oise ).


Allez voir le site de l'association pour la sauvegarde de ce château ---> Clic !
Vous y verrez l'histoire mouvementée de ce domaine bâti au XIX° siècle pour le duc de Massa jusqu'au rachat récent par un homme d'affaires russe. Des travaux sont en cours.


Voilà, j'espère vous avoir donné envie de visiter le château de Maisons. Même si son parc a été loti, une promenade dans les rues de Maisons-Laffitte est fort agréable.
Le prix d'entrée au château est de 7,50 €.

2 avenue Carnot, Maisons-Laffitte ( Yvelines ).

jeudi 21 août 2014

Jeu de l'été (6a)

Le jeu de l'été, c'est bien simple:
1 - Je pose une question
2 - Vous proposez des réponses
3 - Marc donne la bonne réponse !
C'était bien en effet le monument au pilote automobile Jean-Pierre Wimille situé Porte Dauphine, au début du boulevard de l'amiral Bruix.
Bravo Marc !



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...