.

.

mardi 28 février 2012

La statue de l'Hôtel-Dieu - Edward aux mains d'argent ou Freddy ?

Comme la grippe ou les impôts, elle revient avec régularité... c'est la statue de l'Hôtel-Dieu qui, deux fois par an, est habillée par les futurs médecins.




Ses autres tenues ? Clic !


Hôtel-Dieu, place du parvis Notre-Dame, Paris IV°.

lundi 27 février 2012

La statue de Napoléon - De la colonne Vendôme aux Invalides

Dominant la Cour d'Honneur des Invalides de toute sa hauteur (3,50 m), cette statue en bronze de l'Empereur a vécu une histoire compliquée. Cette oeuvre de Gabriel Seurre fut d'abord placée sur la colonne Vendôme en 1833, sous le règne de Louis-Philippe.
En 1863, Napoléon III décida de la remplacer par une nouvelle statue de Napoléon en César; notre statue fut alors envoyée à Courbevoie, sur les bords de la Seine.
En 1870, après la chute du second Empire, Gambetta ordonna que la statue soit "jetée à la Seine", ce qui fut fait. En 1876, on la repêcha pour la placer dans un dépôt où elle restera jusqu'en 1911, date à laquelle il fut décidé de l'exposer à son emplacement actuel.






Hôtel des Invalides, Paris VII°.

vendredi 24 février 2012

Ligne de Sceaux - Un tunnel ferroviaire abandonné

Lorsqu'en 1977, la ligne de Sceaux fut prolongée au nord vers Châtelet afin de créer la ligne B du RER, l'ancien terminus en impasse de Luxembourg dut être remanié. L'ancien tunnel de l'arrière-gare, trop proche de la surface, fut abandonné au profit d'un nouveau tunnel en forte pente car il fallait passer sous le lit de la Seine.


Le vieux cul-de-sac fut laissé à l'abandon jusqu'en 2001. Cette année-là était construit le parking Soufflot dont une des branches reprenait le tunnel ferroviaire. C'est aujourd'hui - sur deux niveaux - un parking tout propre où vous serez bercé par une petite musique...



On reconnait les anciens refuges destinés à protéger le personnel travaillant sur les voies.


Les pavés du boulevard Saint-Michel de trouvent juste au-dessus de ces voutelettes:



 Plus de photos des travaux: Clic ! 


Parking Soufflot, entrée voitures rue Soufflot, Paris V°, Niveau -3, se diriger vers "parking privatif".

mercredi 22 février 2012

La louve romaine du square Paul Painlevé

Cadeau de la ville de Rome, cette réplique en bronze de la fameuse Louve du Capitole fut offerte à la ville de Paris en 1962 à l'occasion du jumelage des deux capitales.



Rappelons que la légende nous dit qu'une louve aurait recueilli, nourri et élevé deux jumeaux, Remus et Romulus. Ceux-ci, parvenus à l'âge adulte, fonderont Rome.


Square Paul Painlevé, Paris V°.

lundi 20 février 2012

Hôtel de la Marine (4) - Les salons

Continuons la visite des salons du premier étage, tous avec vue sur la place de la Concorde.

La salle-à-manger d'honneur (la présence d'un réfrigérateur s'explique par l'utilisation actuelle par l'Etat-Major de la Marine Nationale):


Le salon d'angle:


Le salon rouge:



La prochaine fois, nous verrons le salon des Amiraux (à suivre)

2 rue Royale, Paris VIII°.

jeudi 16 février 2012

Eglise Saint Eustache - Le vitrail de la charcuterie

Dans l'église Saint-Eustache, près de la chapelle Ste-Agnès, un vitrail sort de l’ordinaire. Financé par la corporation de la charcuterie, il en reprend les principaux symboles:


Tout d'abord Saint-Antoine, patron des charcutiers, avec son petit compagnon à quatre pattes, un joli petit cochon (si, si !)




Des saucisses sur un vitrail ? Mais oui c'est possible !


Dans le même esprit, allez voir cet autre vitrail charcutier !

Eglise Saint-Eustache, 1 rue Montmartre, Paris I°.

mardi 14 février 2012

Les oiseaux de l'escalier... Musée des Arts Décoratifs

Surprise au détour d'un escalier, cette brochette d'oiseaux étrangement silencieux... Renseignements pris, il ne s'agit que des restes d'une scénographie installée là précédemment. Hitchcock n'est pas loin... 



Musée des Arts Décoratifs, 107 rue de Rivoli, Paris I°.

lundi 13 février 2012

Square Bayen

Coincée entre un immeuble bourgeois et un garage, l'entrée de ce jardin public est bien discrète... Entrez et parcourez cet étroit corridor pour vous retrouver en pleine verdure. Ce jardin de création récente (1979) est un véritable havre de paix.





180 boulevard Pereire nord, Paris XVII°.

vendredi 10 février 2012

Puits de l'hôtel de Cluny

Nous sommes dans la cour de l'hôtel de Cluny où se trouve le Musée national du Moyen âge.



La gargouille représente un "homme sauvage", car ce puit provient du manoir de François Sauvage, contrôleur de l'argenterie de Charles VIII.




Hôtel de Cluny, 6 place Paul Painlevé, Paris V°.

mercredi 8 février 2012

Hôtel de la Marine - Le salon diplomatique ou salon des ambassadeurs

Le salon diplomatique ou salon des ambassadeurs s'appelait "salle des bijoux" au XVIII° siècle. C'est en effet dans cette pièce qu'étaient exposés les plus beaux joyaux du trésor royal.






A gauche de la cheminée, cette porte discrète ouvre sur un cagibi où se tenait le secrétaire.


Gros plan sur ce volet battant où l'on distingue à droite les traces d'un rapiéçage de forme carrée; c'est la trace de l'effraction commise lors du sac de l'hôtel du Garde-Meuble, entre les 11 et 16 septembre 1792, plus connu comme le "vol des joyaux de la couronne".

à suivre...

2 rue Royale, Paris VIII°. (place de la Concorde)

lundi 6 février 2012

L'observatoire Camille Flammarion - Juvisy

Hors Paris

Ne vous êtes-vous jamais demandé ce qu'était ce curieux bâtiment bordant la RN7 à Juvisy ?
Il s'agit de l'observatoire de Camille Flammarion, en fait un ancien relais de poste transformé à partir de 1882.




Nous voyons aujourd'hui le cadran solaire indiquant le "Temps vrai de Juvisy".


à suivre...

Avenue de la cour de France (RN7), Juvisy sur orge ( Essonne).

jeudi 2 février 2012

Hôtel de la Marine - La galerie dorée

Les transformations successives ordonnées par Napoléon I°, Louis-Philippe et Napoléon III ont transformé ce corridor en merveille !


Ce couloir dessert les somptueux salons où furent exposés les joyaux de la couronne




La Marine Nationale a inscrit les noms des grands ports militaires sur ces murs:



à suivre...

2 rue Royale, Paris VIII°.