Membres

Res publica


Chacune de ces photographies représente un objet, un lieu ou un site accessible ou visible gratuitement et sans bris de clôture.

...

Dans certains cas exceptionnels et/ou méconnus, les visites payantes seront clairement mentionnées.

...

Je ne m'interdis pas de passer le périphérique pourvu que ça en vaille la peine.

.

.

lundi 9 juin 2014

Palais de la Porte Dorée (3) - Les salons et les fresques

Suite de notre visite du Palais de la Porte dorée.
De part et d'autre du hall d'entrée, deux salons s'offrent à vous :

Le salon du Maréchal Lyautey, destiné aux réceptions du commissaire général de 
l'exposition, rend hommage aux colonies d'Asie (Laos, Cambodge, Tonkin, Annam et 
Cochinchine). Les fresques sont peintes par André et Ivanna Lemaître, le mobilier
est du décorateur Eugène Printz. Le plancher est une magnifique marqueterie de bois
coloniaux.



Symétrique du précédent, le salon du Ministre Paul Reynaud abritait les réceptions
du ministre des Colonies. Son décor rend hommage à l'Afrique et à ses richesses.
Les fresques sont de Louis Bouquet, les meubles de Jacques-Emile Ruhlmann.



Revenons maintenant dans le grand hall et attardons-nous sur les fresques de Pierre 
Ducos de la Haille.
A tout seigneur tout honneur, la France trône en majesté au milieu des quatre continents "coloniaux".
On reconnaît l'Océanie représentée par un lascive polynésienne, l'Asie et ses dieux multi-bras, l'Afrique noire, enfin l'Amérique et ses gratte-ciels.
Les américains apprécieront que la ville de New-York soit le symbole du triomphe de la France coloniale... Comprenne qui pourra.


Diverses allégories ponctuent la décoration (Ici la Justice et l'Industrie).



Il faut regarder les fresques dans le détail pour y trouver les "bienfaits" prodigués par le colonisateur... Ici, la science


Le chemin-de-fer et le téléphone dont on tend les fils


La santé, les services hospitaliers et la vaccination 


En échange, l'envoi vers la métropole des productions locales


Last but not least, l'apport de la religion... Je vous laisse juge de déterminer s'il s'agit d'un bienfait !


A noter: Les lieux décrits ici sont en accès libre.

à suivre...

293 avenue Daumesnil, Paris XII°.

1 commentaire:

Thérèse a dit…

A part le cote "colonialisme" c'est splendide... :-)
En attendant on se fait bien coloniser par les americains a Versailles lors des expositions.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...