.

.

samedi 17 juin 2017

La rue parisienne (7)

Suite de notre feuilleton exaltant mettant en scène un petit bout de trottoir de la rue de Clignancourt, dans le XVIII° arrondissement. Loin des "villages Potemkine" présentés par madame Hidalgo au CIO, ce trottoir semble voué à être une décharge avec l'assentiment des services municipaux, puisque ceux-ci ne font rien pour que ça change !

Voici d'abord le résumé des chapitres précédents:

Du 01 au 05 juin 2017:  

Du 06 au 11 juin 2017:

Le 12 juin:

Le 13 juin au matin

Le 13 juin au soir:

Où l'on constate que les affiches ont été ôtées. Youpi !
Mais il y a un bémol au youpi: les déchets encombrants ont simplement été déplacés de quelques mètres, la preuve:


Le plus drôle: les affiches décollées ont été roulées et déposées sur le trottoir/décharge !


Le 16 juin, plus d'encombrants, mais une candidate à la députation propose d'agir. Moi, je lui propose d'agir en ne participant pas à la dégradation de notre cadre de vie !


Le 17 juin, renouvellement du stock:


Au cas où les services municipaux auraient égaré leurs dossiers en même temps que leurs balais, rappelons que ce mur était destiné à être "végétalisé" si l'on en croit les propositions démago-populistes du budget participatif...


à suivre...

Aucun commentaire: