.

.

jeudi 31 août 2017

Un matin à la Goutte d'or

Dans l'environnement immédiat d'un monument historique, ici l'église Saint-Bernard de la Chapelle, il faut parfois savoir décrypter le paysage... Faut-il encore râler contre la voiture ou plutôt pester contre ces gros machins laids qui prennent toute la place ?


Et puis à l'entour, une impression d'abandon, de négligence, de laisser-aller...



Plus de jardiniers, plus de cantonniers, plus personne. Qui s'occupe des pieds d'arbres ? Sont-ils tous à Paris-plage ?



Ce n'est pas encore Angkor-Vat mais ça vient !


C'est à ce genre de détails que l'on jauge l'attention et le travail des élus...


Rue Saint-Luc, Paris XVIII°.

2 commentaires:

Jean Patou a dit…

Oui ces containers semblent bien laids par rapport à l'église, mais s'ils n'étaient pas là, de nombreux vêtements et autres déchets joncheraient sans nul doute le sol. Je vous propose de suggérer à la Commission du Vieux Paris de prendre en charge le design de ces containers, ils seront probablement plus à votre goût. Sinon, c'est amusant comme cette végétation qui parvient tant bien que mal à pousser vous effraie/dégoûte tant ! Votre chère "bétonneuse" ne pourrait-elle pas goudronner tout cela ?? Pour la santé de votre vue, je vous le souhaite. ;)
Très honnêtement, je trouve que vous en faites un sacré foin alors que j'ai vu des endroits où la situation me semblait en effet bien plus alarmante !

Anonyme a dit…

Avec de l'herbe, il est normal de faire du foin !....

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...