.

.

lundi 11 septembre 2017

Le héron du passage


La rue des rondeaux, dans le XX°, longe le cimetière du Père-Lachaise jusqu'au moment où elle s'interrompt brusquement:


Pas le choix, demi-tour... Mais une anfractuosité m'avait échappé à l'aller (flèche rouge):


Quelques marches et un étroit passage...



et nous arrivons à la grille des éditions du héron.


Un petit bout de jardin... Mais...


Ah bah voila, tout s'explique !


Allez, le retour, c'est par là:


Rue des rondeaux, Paris XX°.

5 commentaires:

Tilia a dit…

Bravo ! Grâce à vous j'ai appris deux choses : les rondeaux sont des poissons marins et il arrive que le héron cendré chasse en bord de mer (surtout l'hiver).

le grand barde de PBA a dit…

et les rondonneaux du nom d'une rue très proche sont des touts petits poissons marins
z'êtes allé faire un tour rue ou villa Stendhal ?
des nouvelles de Saint Germain de charonne ?

JPD a dit…

Rue Stendhal ? Qu'eussiez-vous voulu que j'y fisse ? En revanche, j'essaie vainement depuis vingt-cinq ans de pénétrer dans la villa Hardy, alors si vous avez la clef, je veux bien !

Saint-Germain va bien, il vous embrasse.

Bonne nuit !

le grand barde de PBA a dit…

JPD, pour la villa Hardy vous aurez peut être la chance qu'elle s'ouvre devant vous, en revanche la cité Dubourg a totalement disparue il y a une trentaine d'années
je peux vous causer du café les auvergnats du XXeme et de la fresque Villa Stendhal ayant vécu dans ce lieu il y a plus de 30 ans
la Rue Listranc a aussi subi une importante modification

JPD a dit…

Allez, on prend son porte-plume (avec plume sergent-major) et on rédige un bel article sur les voies sus-citées, on recherche les vieilles photos, les vieux plans, et toussa et toussa !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...